Thés noirs

Le thé noir, dont la fabrication fut mise au point par les Chinois, est aussi régulièrement appelé « thé rouge », en référence à la couleur cuivrée de la tasse qu’il offre. Il est important de souligner que tous les thés proviennent du même arbre : le Camellia Sinensis, et que c’est bien le traitement des feuilles cueillies, puis leur oxydation, qui lui conféreront sa couleur finale. Le thé noir est celui dont la fabrication comprend le plus d’étapes, et notamment celle de l’oxydation (aussi nommée fermentation), jouant un rôle clé dans sa confection. En effet, les feuilles du thé noir sont totalement oxydées, ce qui en fait sa particularité… Selon la légende, le thé noir aurait fait son apparition au XVIIème siècle en Angleterre lorsque durant un long voyage en provenance de Chine, la cargaison de thé vert initialement commandé se serait ouverte puis oxydée pendant la traversée en mer. Aujourd’hui, le thé noir est le thé le plus produit au Monde. Il doit notamment cela à sa forte consommation en Chine, en Inde ou encore au Sri-Lanka. C’est d’ailleurs dans ces régions que sont produits les plus Grands Crus. Chacune d’entre elles présente des conditions climatiques et une nature différente, rendant les thés particulièrement reconnaissables selon leur origine. Les thés en provenance de Chine, dont le berceau se situe dans la région de Yunnan, vont offrir des notes boisées voire terreuses. Les thés d’Inde, notamment de Darjeeling offrent quant à eux des notes musquées, diamétralement opposées aux notes rondes et corsées de leur voisins originaires d’Assam. Les thés de Ceylan (ancien nom du Sri Lanka) sont particulièrement reconnus pour leur force, voire leur astringence, au contraire d’autres thés du Monde tels qu’originaires du Japon ou encore du Népal, célèbres pour leur douceur et délicatesse. Betjeman and Barton propose une gamme de thés noirs classiques aussi étendue que de thés noirs parfumés. En effet, les thés classiques, aussi appelés « thés nature » servent de base à bien d’autres thés tels que les « Blends », mélanges de thés classiques d’origines diverses, dont le plus célèbre demeure le « Breakfast Royal », mais aussi aux célèbres thés fumés tel que l’incontournable Lapsang Souchong, ou encore d’incomparables créations de la Maison, les thés noirs Pouchkine et Eden Rose. Certains thés noirs, que nous nommons régulièrement « thés sombres » se bonifient en vieillissant en faisant des thés particulièrement rares et prestigieux, c’est le cas des thés Pu-er. Le thé noir offre ainsi une palette aromatique riche et variée à condition d’être bien préparé. Ce dernier s’infuse en moyenne 3 à 5 minutes entre 80 et 90°. Ces paramètres sont ajustables selon l’origine du thé et surtout selon le gout de chacun. Il est consommable tout au long de la journée, d’autant plus qu’il est possible de déthéiner son thé ! En effet, 80% de cette dernière est libérée durant les 30 premières secondes d’infusion. Ainsi, laissez infuser une trentaine de secondes vos feuilles, jetez cette première infusion, versez de nouveau de l’eau sur vos feuilles et vous aurez éliminé une grande partie de la théine contenue dans votre tasse. Contrairement aux idées reçues, moins le thé est infusé, plus il est excitant ! Enfin, pensez à bien conserver votre thé, idéalement dans des boites en métal, à l’abri de l’air et de la lumière.

Thés noirs

Il y a 131 produits.

Affichage 1-40 de 131 article(s)